mardi 20 janvier 2015

Les incendies domestiques, pourquoi faut-il agir très vite ?

En France aujourd'hui on constate environ 250 000 incendies domestiques qui sont officiellement déclarés chaque année aux assurances. Ce chiffre est bien entendu un minimum compte tenu que tous les incendies domestiques ne sont pas forcément déclarés par les personnes qui en sont victimes. Ceci représente un risque d'incendie toutes les deux minutes en France.

Dans 25 % des cas l'incendie domestique survient à cause d'une installation électrique défectueuse. Mais il y a d'autres causes possibles tel que le barbecue, les cigarettes mal éteintes, les cheminées non ramonées, les enfants jouant avec un briquet ou bien des allumettes, les feux de cuisine avec une alimentation au gaz, Des équipements de chauffage défectueux, des bougies mal éteintes, les liquides inflammable, et enfin les décorations de Noël.

Les incendies domestiques sont la cause de 800 décès et d'environ 10 000 victimes chaque année.

Les incendies domestiques de nuit sont les plus mortels, ils représentent 7 cas sur 10. Le principal danger de ces incendies de nuit sont les risques d’asphyxie, en effet les personnes sont surprises durant leur sommeil, elles ne peuvent que rarement réagir à temps. A ce propos, regardez la vidéo ci dessous montrant la rapidité de propagation d'un incendie domestique. ( Réalisé par des Pompiers professionnels, source YouTube )




On constate par ailleurs qu'un français sur trois est victime d'un incendie au cours de sa vie.

Il est vrai que tous ces chiffres font peur. Pour éviter une très grande majorité de ces drames, une nouvelle loi va être mise en place effective à partir du 8 mars 2015. Elle concerne l'obligation d'avoir au sein d'un logement, l'installation d'un détecteur avertisseur autonome de fumée (daaf).

Avec une installation de ce type, de précieuses minutes peuvent êtres gagnées pour ainsi éviter de très nombreux incendies domestiques. Idéal pour toutes les familles, mais aussi pour les personnes âgées, ainsi que les personnes ayant une perte d'autonomie. Par qui cette installation est prise en charge ? Ce sont les propriétaires qui sont en charge de fournir un détecteur de fumée. Par contre c'est au locataire de surveiller le bon fonctionnement de l'appareil.

N'hésitez pas à prévenir votre assurance en lui fournissant une attestation de l'installation d'un détecteur de fumée, cela réduira considérablement votre franchise, d'autre part vous pourrez réaliser une économie concernant votre contrat d'assurance maison.

Il existe de nombreuses sortes d'appareils. Du plus simple au tout connecté, il y en a pour tous les prix : de 10 euros jusqu'à une centaine d'euros.

Il faut veiller à quelques petites choses cependant avant de vous lancer dans l'achat des détecteurs: vérifier qu'il comporte le marquage CE. Si votre appareil comporte la norme NF, c'est un gage d'une plus grande fiabilité sécurité, les normes Françaises étant extrêmement exigeantes. De plus votre appareil devra respecter la norme Européenne EN 14 604.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire