mercredi 6 avril 2016

Nouvelle baisse des retraites pour les seniors

Suite à l’accord récent d’octobre dernier les complémentaires de retraite Agir (pour les cadres) et Arcco (pour tous les salariés) pourraient chuter jusqu’à -18%.
Cet accord prévoir de « motiver » le salarié dans sa globalité à travailler plus à l’aide d’un système de bonus-malus. Un grand classique. 
Objectif 6 milliards d’économie d’ici à 2020.
Pour l’exemple, un cadre né en 1959 qui part en retraite une fois ses cotisations au régime de base complètes, perdra environ 14,5% de sa pension complémentaire. Ce taux se dégradera au fil des générations progressivement pour atteindre environ 18% pour un cadre né en 1990.
Plus que jamais l’état encourage à trouver des solutions parallèles pour conserver son niveau de vie une fois que l’on devient un jeune senior en retraite : exile de France, travail dissimulé, revente de ses biens… est-ce vraiment le bon calcul à long terme ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire