mercredi 18 décembre 2013

Au-delà de 65 ans, 1 personne sur 3 chute dans l’année à son domicile.

Les personnes âgées chutent malheureusement pour de nombreuses raisons liées à l’aménagement de leur maison : des tapis glissants sur le sol, des zones mal éclairées, des pièces d’eau humide sans système de prévention des chutes comme des barres d’appui, des tabourets de douche ou autres équipements …

A partir de 65 ans passez votre maison au « détecteur » de risques de chute, souvent le bon sens suffit pour identifier les zones dangereuses, nous le faisons tous souvent naturellement pour les enfants en cherchant à éviter toutes les zones de chocs à leur hauteur, de brûlures ou encore de chute d’objet sur l’enfant.
L’approche pour vous est la même, plus orientée risques de chute que de choc mais la même quand même. Visez à désencombrer vos pièces notamment les endroits de passage réguliers et obligés comme les couloirs par exemple (le moment de donner certains objets à vos enfants), améliorer l’éclairage de jour et de nuit avec des veilleuses, sécuriser toutes les zones dangereuses comme les escaliers, les marches, les différences de hauteur du sol, déplacer les objets ou meubles avec des formes inadaptées dans le passage, éradiquer les fils électriques qui se promènent au sol, les objets et bibelots mal rangés qui traînent et peuvent vous faire trébucher ou par opposition rendre plus accessible les objets du quotidien pour éviter de grimper ou se mettre en danger pour les atteindre.

Mieux informés, plus attentifs, sachant reconnaître les risques, les seniors sont ainsi plus efficaces pour adapter leur domicile au vieillissement et ainsi conserver plus longtemps leur autonomie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire